Syrie

Nos actions en Syrie

Actuellement, l’association concentre son aide en Syrie, afin de lutter contre la déscolarisation des enfants syriens déplacés. L’objectif est de fournir à ces enfants un soutien éducatif et psychologique et de les aider à dépasser la violence et la brutalité auxquelles ils sont confrontés. Une aide matérielle (colis alimentaires, lait et couches pour nourrissons…) est également dispensée afin d’accompagner au mieux ces familles démunies.

Jardin d’enfants sur la Côte syrienne

Dans une structure éducative  mixte et muLattaquié 3 lightlticonfessionnelle, des comités d’activistes syriens ont mis en place un programme spécifiquement conçu pour une cinquantaine d’enfants de familles déplacées. Sept encadrants spécialisés proposent le programme habituel de l’école maternelle: apprentissage de la lecture et de l’écriture, dessin, coloriage, travaux manuels, sport et musique…
Les enfants bénéficient d’un repas par jour.
Un médecin bénévole assure le suivi médical.

 

 

 

Centres éducatifs dans la banlieue de Damas

Afin de lutter contre la déscolarisation des enfants de familles déplacées, des programmes d’enseignement  et d’éducation ont également été mis en place dans la banlieue de Damas, en lien avec le Comité d’action civile en Syrie et le mouvement Ma’an (« Ensemble »). Alwane soutient actuellement deux projets en périphérie de la ville où se concentrent beaucoup de familles déplacées manquant cruellement de moyens pour faire face au coût de la vie et au manque de solutions éducatives pour les jeunes.    photo pour site codssy sahnaya

Ces programmes sont concentrés sur les principaux sujets enseignés normalement à l’école primaire, au collège et au lycée, auxquels viennent s’ajouter des cours de dessin, de musique, de sport et de langues étrangères.

Chaque projet prend également en charge psychologiquement ses élèves afin de les aider à surmonter la violence et la cruauté auxquelles ils ont dû faire face.

Les programmes  ont pour but de préparer ces enfants à reprendre une scolarité normale à l’issue du conflit.

Le travail se fait en étroite collaboration avec les habitants et voisins. Les équipes ont pu observer les difficultés des habitants à avoir accès à une quantité de nourriture suffisante, en raison des difficultés financières auxquelles ils sont confrontés.
Outre la formation académique, les élèves reçoivent un repas lorsqu’ils se présentent à l’école.
Des colis alimentaires sont distribués aux foyers des élèves ainsi qu’aux foyers alentour ,  ce qui représente environ 250 foyers au total. Ces colis alimentaires constituent un complément au peu de nourriture auquel ces familles ont accès.

 

jan 2, 2015 | Posted by | Commentaires fermés sur Syrie
Premium Wordpress Themes by UFO Themes